Gaspacho andalou

Canicule en vue! Il fait super chaud à Barcelone, et l’on a envie de plats légers et très frais, surtout très frais. Le gaspacho est un grand classique de la cuisine espagnole, et la recette que je vous propose est inspirée d’un mix de différentes recettes de chefs espagnols vues sur internet. Il y a des centaines de recettes de gaspacho andalou, mais il y a quelques bases à savoir tout de même pour réussir son gaspacho.

Premièrement: la tomate. Ne l’oublions pas, c’est le coeur de la recette, et pour un bon gaspacho il est absolument indispensable que vos tomates soient bien mûres et surtout qu’elles aient du goût. N’hésitez pas à vous approvisionner chez de bons producteurs, le gaspacho n’en sera que meilleur! Ensuite, l’huile d’olive, cela va sans dire, doit être vierge extra. Après vous pouvez ajuster les ingrédients comme vous voulez, en général une à deux dents d’ail suffisent largement pour ne pas « tuer » le goût du gaspacho, mais vous pouvez en mettre plus si vous êtes fan.

Le gaspacho se sert bien frais et en général en entrée.  Pour les plus pros, vous pouvez aussi le décliner en d’autres versions avec de la pastèque par exemple, très tendance  cette année.

fullsizeoutput_18f2

Pour 6 personnes (environ 1,5 litres)

  • 1 kg de tomates bien mûres
  • 1 concombre
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon nouveau
  • 1 dent d’ail
  • 1 tranche de pain de mie
  • 10 cl d’huile d’olive vierge extra
  • 3 càs de vinaigre de jerez (ou celui que vous préférez)
  • 1 bonne pincée de sel
  • 3 tours de moulin à poivre
  1. Incisez le haut des tomates de croisillons. Faites bouillir une grande quantité d’eau dans un faitout, et plongez-y les tomates 3 minutes. Plongez ensuite les tomates dans l’eau froide et pelez-les.
  2. Coupez le poivrons en deux et épépinez-le. Déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, la partie bombée vers le haut. Enfournez en mode grill à 250° pendant 25 à 30 minutes jusqu’à ce que la peau noircisse. Sortez-le du four et laissez refroidir quelques minutes. Vous pouvez ôtez la peau du poivron qui en principe se détache toute seule.
  3. Trempez la tranche de pain de mie dans de l’eau.
  4. Epluchez la dent d’ail, et veillez à en enlevez le germe central.
  5. Épluchez le concombre, enlevez la partie centrale, et découpez-le en morceaux grossiers.
  6. Mettez les tomates, le concombre, le poivron, l’oignon, les dents d’ail,  la tranche de pain, l’huile d’olive, le vinaigre, le sel et le poivre dans un blender et mixez.
  7. Goûtez la préparation et rectifiez éventuellement en sel, poivre ou huile d’olive.
  8. Laissez- au moins 2 heures au frais.
  9. Dégustez bien frais avec des petits dés de concombre, des croûtons de pain et un trait d’huile d’olive.

IMG_1866

fullsizeoutput_18f2

Publicités

Soupe froide courgette, ricotta et menthe

On continue avec les soupes froides, toujours faciles et rapides à réaliser. C’est la saison des courgettes, il en a de toutes les tailles et de toutes les teintes, donc on ne va surtout pas se priver. La courgette a en plus l’avantage d’être un légume très facile à cuisiner, et si vous l’achetez bio, pas besoin de l’éplucher. J’ai bien aimé le mélange avec la ricotta, qui apporte de la douceur et de la fraîcheur à la soupe sans déformer le goût de la courgette.

fullsizeoutput_18f1

Ingrédients pour environ 1 litre de soupe

  • 2 grosses courgettes bio
  • 1 oignon
  • une 20aine de feuilles de menthe fraîche
  • 125g de ricotta
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • sel, poivre
  • graines de courge
  • ciboulette
  • huile d’olive
  1. Lavez les courgettes, coupez-en les extrémités et détaillez-les en gros tronçons.
  2. Dans un faitout, faites cuire l’oignon a feu très doux dans de l’huile d’olive pendant 5 minutes, ajoutez les courgettes et versez le bouillon de volaille à hauteur.
  3. Portez à ébullition, couvrez, et laissez cuire 20 minutes.
  4. Passez le tout au blender avec les feuilles de menthe et la ricotta.
  5. Goûtez, et éventuellement salez et poivrez. Vous pouvez ajustez en menthe et ricotta selon les goûts.
  6. Laissez la soupe au réfrigérateur au moins 2 heures.
  7. Servez bien frais avec quelques graines de courges, un trait d’huile d’olive vierge extra et de la ciboulette.

Soupe froide de carottes, gingembre et lait de coco

En ce week-end de pont et de chaleur je vous propose une idée de plat d’été simple, rapide et efficace 🙂 J’apprécie tout particulièrement les soupes froides en été. C’est un moyen facile de manger des légumes, et cela change des éternelles salades composées. Vous pouvez en plus adapter la soupe selon vos goûts et vos envies. En ce qui me concerne, j’aime beaucoup parfumer les soupes avec des épices, des piments ou des condiments en tout genre. Aujourd’hui je vous propose une version « orientale » avec du lait de coco, du gingembre et du cúrcuma. Vous pouvez aussi remplacer le lait de coco par un peu de jus d’orange, le résultat est délicieux.

fullsizeoutput_18e9

Pour environ 1 litre de soupe

  • 1kg de carottes
  • 1 gros oignon blanc
  • 2 cm de racine de gingembre (dose à adapter selon vos goûts)
  • 3 càs de curcuma
  • bouillon de volaille (environ 50cl)
  • 10cl de lait de coco
  • huile d’olive
  • coriandre fraîche
  1. Pelez l’oignon et détaillez-le en morceaux grossiers.
  2. Dans un faitout, faites revenir les morceaux d’oignon dans un peu d’huile d’olive environ 5 minutes à feu doux.
  3. Pelez les carottes, coupez les extrémités et détaillez-les en tronçons d’environ 5 cm.
  4. Ajoutez les morceaux de carottes, le gingembre et le curcuma dans le faitout, ajoutez du bouillon de volaille à hauteur, puis portez à ébullition.
  5. Une fois que l’eau bout, couvrez, et baissez le feu. Laissez cuire les carottes environ 30 minutes jusqu’à obtenir une texture fondante. Pour vérifier la cuisson, plantez la pointe d’un couteau dans un morceau.
  6. Versez le tout dans un blender et mixez. Vous pouvez ajouter du bouillon de volaille selon la texture souhaitée de la soupe (plus ou moins épaisse).
  7. Réservez au moins 4h au frais.
  8. Au moment de servir, versez 3 cuillères à soupe de lait de coco dans chaque bol et de la coriandre fraîche ciselée.

Salade de gambas, daïkon, radis rose et riz sauvage

J’ai découvert le daikon il y a peu de temps dans le magasin bio où j’achète mes légumes. Pour ceux qui comme moi, n’en connaissent pas l’existence, c’est un légume que vous trouverez dans les supermarché bio ou certains magasins d’alimentation asiatique. C’est un très gros radis blanc d’environ 30cm de long, qui a plutôt l’apparence d’un gros navet. Son goût est assez doux, beaucoup plus doux que le radis noir, et sa texture est croquante. Comme tous les radis, il est excellent pour la santé et on lui prête de nombreuses propriétés: anti-oxydant, peu calorique, etc. Il est d’ailleurs paraît-il très utilisé dans la cuisine japonaise.

Il est excellent à déguster cru à l’apéro avec un peu de sel, ou alors en rondelles fines dans une salade comme ici.

fullsizeoutput_18e2

Ingrédients pour 2 personnes

  • 12 de gambas fraîches crues (vous pouvez aussi utiliser les grosses crevettes roses déjà cuites)
  • 1 gros pamplemousse
  • une 20aine de rondelles fines de daikon
  • 6 radis roses
  • 100g de riz sauvage
  • 1 poignée de roquette

Pour l’assaisonnement

  • 2 càs de sauce soja
  • 1 citron vert
  • 3 càs d’huile de sésame
  1. Faites cuire le riz comme stipulé sur l’emballage.
  2. Une fois le riz cuit, passez-le sous l’eau froide. Réservez.
  3. Décortiquez et pelez les gambas, en prenant bien soin d’enlevez les intestins, situés sur la partie supérieure des gambas. Réservez au frais.
  4. Prélevez les suprêmes de pamplemousse: posez le fruit sur l’une des extrémités et le peler à partir du haut en respectant la courbure, tout en tournant autour avec le couteau en veillant à enlever la peau blanche. Puis, découpez les quartiers de pamplemousse pour ne garder que les suprêmes.
  5. Lavez et coupez les radis roses en rondelles.
  6. Dans un saladier, mélangez le riz, les quartiers de pamplemousse, les rondelles de radis, les rondelles de daikon, et la roquette.
  7. Faites revenir les gambas dans une poêle à feu vif 1 minute de chaque côté.
  8. Dans un bol, préparez l’assaisonnement en mélangeant tous les ingrédients.
  9. Incorporez l’assaisonnement à la salade, ajoutez les gambas et dégustez bien frais.

IMG_1782

fullsizeoutput_18e4

fullsizeoutput_18e3

Rillettes de maquereaux coriandre et citron vert

Avec le mois de mai, on commence à sentir l’été arriver … malheureusement pour le moment les températures ne suivent pas encore, mais la saison des terrasses, apéros au soleil, et picnic approche à grand pas 🙂 C’est pourquoi il est toujours bienvenu d’avoir des rillettes de poisson préparées à l’avance dans son frigo pour accompagner son verre de rosé frais!

Pour la recette, je vous propose la même base que les rillettes de maquereaux publiées il y a 3 ans mais avec une touche plus fraîche et plus exotique de coriandre et de citron vert cette fois-ci.

N’hésitez pas à goûtez les rillettes lors de la préparation et à ajustez les quantités de crème fraîche, coriandre et citron vert selon votre goût.

fullsizeoutput_18df

Ingrédients pour 1 bol de rillettes:

Ingrédients pour un petit bol de rillettes :

  • 1 maquereau de 300g

pour le court bouillon :

  • 15 cl de vin blanc
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • quelques grains de poivre

Pour les rillettes :

  • 1 càc de moutarde à l’ancienne
  • 3 càs de crème fraîche
  • coriandre fraîche
  • zestes d’un citron vert
  • 1 bouchon de gin (ou vodka ou autre alcool fort)
  • jus d’un demi citron vert
  • sel, poivre
  1. Demandez à votre poissonnier  de vous évider et de vous ôter la tête du maquereau.
  2. Emincez l’oignon et coupez grossièrement la tige de céleri branche en morceaux d’un ou deux centimètres.
  3. Dans un faitout, faites revenir dans de l’huile d’olive à feu doux l’oignon et le céleri environ 5 minutes, l’oignon ne doit pas colorer.
  4. Ajoutez le vin blanc et augmentez le feu.
  5. Déposez le maquereau et versez de l’eau jusqu’à ce qu’il soit immergé.
  6. Ajoutez les grains de poivre.
  7. Portez à ébullition, et dès que les premières bulles arrivent, couvrez et baissez le feu.
  8. Laissez cuire 8 minutes à feu doux.
  9. Ôtez le poisson du bouillon, et prélevez délicatement la chair, attention aux arêtes qui peuvent être très fines! Bien vérifier qu’il ne reste aucune arête dans la chair prélevée.
  10. Ecrasez le poisson à la fourchette dans un bol.
  11. Puis mélangez la chair de poisson avec la moutarde, le citron vert un bouchon d’alcool fort, la crème fraîche, et les zestes. Salez, et poivrez (avec les grains de poivre du bouillon). N’hésitez pas à ajouter de la crème, de la moutarde, du sel et du poivre selon vos goûts.
  12. Enfin ajoutez la coriandre ciselée et mettre au frais.
  13. Dégustez sur du pain frais.

fullsizeoutput_18e0

Salade fenouil, pousses d’épinards et concombre

Voilà une idée de salade qui change un peu du quotidien et qui se fait très rapidement. Pour ceux qui aime le fenouil cru taillé finement à la mandoline, cette recette devrait vous plaire. L’assaisonnement rehaussé de piment d’espelette, d’huile de sésame et de citron vert lui donne une touche fraîcheur très agréable.

fullsizeoutput_18d4

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 bulbe de fenouil
  • 1 tomate
  • 1 concombre
  • 1 poignée de jeunes pousses d’épinards
  • graines de courges

Pour l’assaisonnement:

  • 1 citron vert
  • 1 càs de sauce soja
  • 1 càs de sauce soja sucrée
  • 2 càs d’huile de sésame
  • 1 pincée de piment d’espelette
  1. A l’aide d’une mandoline, émincez finement le fenouil.
  2. Coupez la tomate en quartiers. Pelez le concombre, coupez les extrémités, puis coupez-le en 4 dans le sens de la longueur, retirez les grains et coupe-le en dés.
  3. Salez tous les légumes et mélangez-les.
  4. Préparez l’assaisonnement: dans un bol mélangez le jus du citron vert, avec les sauces soja, l’huile de sésame et le piment d’espelette.
  5. Disposez-les dans une assiette, ajoutez les graines de courge, assaisonnez et dégustez.

fullsizeoutput_18d5

Sauce aux poivrons, tomates et basilic

Ce qui fait souvent la différence pour un plat, c’est la sauce. J’adore cuisiner les pâtes car cela me permet de laisser libre cours à mon imagination concernant les sauces et accompagnement. Avec l’arrivée du printemps, nous avons du basilic frais de retour sur les étales du marché ainsi que des beaux poivrons bien rouges. Je vous propose donc un coulis de poivrons, tomates et basilic que vous pouvez réaliser en grande quantité puis conserver facilement au frais pour agrémenter un plat de pâtes ou un poisson un soir en semaine où vous avez la flemme de cuisiner.

Je l’ai servi avec des gambas et des orecchiettes au parmesan. N’hésitez pas à compléter avec du fromage pour les plus gourmand!

IMG_1707

Pour environ 75cl de sauce

  • 2 poivrons rouge de taille moyenne
  • 1 gros oignon
  • 6 dents d’ail
  • 300g de tomates concassées (j’ai utilisé des tomates en boîte)
  • 1 càs de sucre
  • 1 càc de vinaigre de riz
  • une 15aine de feuilles de basilic frais
  • huile d’olive
  • piment d’espelette
  • sel, poivre
  1. Préchauffez le four en mode grill à 250°.
  2. Détaillez grossièrement l’oignon. Pelez les dents d’ail, enlevez le germe central, et gâchez-les grossièrement.
  3. Dans un faitout à feu doux, faites revenir l’oignon et l’ail dans de l’huile d’olive environ 10 minutes. L’oignon ne doit pas colorer.
  4. Verser les tomates concassées, salez, poivrez, versez le sucre, une bonne pincée de piment d’espelette et 2 càs d’huile d’olive. Couvrez et laissez mijoter à feu très doux.
  5. Pendant ce temps enfournez les poivrons environ 10 minutes de chaque côté jusqu’à ce que la peau devienne noire et puisse s’enlever facilement.
  6. Sortez les poivrons du four, laissez-les refroidir, puis pelez-les, enlevez la partie centrale, découpez-les en morceaux grossiers et incorporez-les à la sauce tomate.
  7. Laissez mijoter une 10aine de minutes, puis passez au blender, ajoutez le vinaigre de riz et les feuilles de basilic.
  8. Dégustez avec des pâtes, du poisson ou des légumes vapeur.

IMG_1713

IMG_1710