Gnocchis de patates douces et sauce au épinards frais

Noël approche et c’est l’occasion de chercher des nouvelles idées d’accompagnement pour toute la famille. Je peux vous garantir que vous allez adorer ces gnocchis (mes tout premiers! 🙂 ), la sauce aux épinards leur donne une saveur incroyable. C’est très simple à réaliser, la découpe demande un peu de temps, n’hésitez pas à vous faire aider de petites mains. A déguster comme accompagnement ou comme plat principal avec un bon vin rouge.

Je compte environ une dizaine de gnocchis par personne, si vous avez fait trop, vous pouvez les congeler sans problème (avant de les cuire).

img_0870

Ingrédients pour 4 personnes

Pour les gnocchis

  • 3 grosses patates douces
  • 1 oeuf
  • 150g de farine
  • une 10aine de feuilles d’épinards
  • noix de muscade
  • sel, poivre

Pour la sauce:

  • 1 grosse poignée d’épinards frais
  • 10cl de crème fraîche liquide
  • 10cl d’huile d’olive
  • sel
  • poivre
  • 1 morceau de tome de vache à râper
  1. Pelez les patates douces et faites-les cuire 30 minutes à la vapeur.
  2. Dans une jatte, écrasez les pomme de terre à l’aide d’un presse purée et laissez refroidir.
  3. Dans un bol mélangez l’oeuf légèrement battu avec la noix de muscade râpée, une bonne pincée de sel et quelques tours de moulin à poivre.
  4. Incorporez le mélange d’oeuf dans la jatte ainsi que la farine, travaillez la pâte jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.
  5. Incorporez ensuite les feuilles d’épinards finement hâchées.
  6. Farinez votre plan de travail, et formez 4 longs boudins avec votre pâte.
  7. Coupez les boudins en morceaux d’environ 1 cm.
  8. Farinez légèrement les morceaux et roulez-les le long des dents d’une fourchette afin de leur donner une forme de gnocchis.
  9. Si vous en avez fait trop, vous pouvez les congeler à ce stade.
  10. Préparez la sauce: faites blanchir les feuilles d’épinards 1 minute dans un grand volume d’eau bouillante salée. Dans un blender mélangez les feuilles d’épinards, l’huile d’olive, la crème fraîche liquide, le piment d’espelette, une pincée de sel et un peu de poivre. Faites chauffez la sauce dans une casserole à feu doux.
  11. Faites bouillir une grande quantité d’eau salée, une fois que l’eau frémit, versez-y les gnocchis, quand ils remontent à la surface, ils sont cuits, récupérez-les à l’aide d’un écumoire.
  12. Dégustez aussitôt avec la sauce aux épinards et un peu de fromage râpé.

img_0865

img_0861

img_0874

Spaghettis épinards poireaux et lardons

Voilà ce que j’appelle les spaghettis spécial hangover !

Après une bonne soirée, on a tous connu le lendemain l’appel du plat consistant, avec en plus cette flemme de passer des heures en cuisine…  La solution facile (après le fast food), c’est donc les pâtes bien sûr! Et avec ces épinards et poireaux fraîchement ramenés du marché, difficile de résister.

Vous pouvez aussi la jouer carbonara et ajouter un jaune d’oeuf dans l’assiette.

IMG_7242

Ingrédients pour 2 personnes

  • Spaghettis
  • 1 grosse botte d’épinards frais
  • 2 poireaux
  • 150g de lardons
  • 1/2 oignon
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • noix de muscade
  • fromage râpé
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  1. Faites bouillir une grande quantité d’eau salée dans un faitout.
  2. Faites blanchir vos épinards 3 minutes dans l’eau bouillante, sortez-les et conservez  la même eau pour les pâtes.
  3. Plongez-y les spaghettis et une fois cuits, réservez et gardez l’eau de cuisson pour la suite.
  4. Dans une sauteuse, faites revenir l’oignon pendant 3 minutes à feu doux jusqu’à ce qu’il devienne translucide.
  5. Ajoutez les lardons et les poireaux, laissez cuire pendant environ 10 minutes en remuant régulièrement.
  6. Ajoutez les épinards, mélangez bien le tout.
  7. Ajoutez la crème fraîche, et la noix de muscade râpée ainsi que l’équivalent d’une petite louche de l’eau de cuisson des pâtes.
  8. Dégustez bien chaud avec du fromage râpé.

IMG_7238

IMG_7241

Pâtes carbonaras d’automne aux girolles

C’est la saison des champignons, et en Catalogne, les habitants chaussent leurs bottes le week-end et partent les ramasser dans les Pyrénées. Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller, mais fort heureusement les marchés regorgent de bolets, girolles et autres variétés de champignons bien frais… Après les avoir dégusté en poêlée, en omelette, etc. J’ai voulu cette fois innover et les servir avec des pâtes. Les girolles et les lardons c’est un mélange qui fonctionne, je vous propose donc ma version des pâtes carbos, beaucoup plus légère que la recette traditionnelle … avec des légumes, et beaucoup de girolles !Vous pouvez également utiliser des bolets ou tout autre variété de champignons que vous trouverez sur les étales du marché.

IMG_6040

Ingrédients pour 2 personnes

  • 200g de macaronis
  • 100g de lardons
  • 1 petit oignon blanc
  • 150 g de girolles
  • 1 jaune d’oeuf
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • 1 petit poivron vert
  • 1 poignée d’épinards frais
  1. Lavez les girolles à l’eau claire. Egouttez-les délicatement sur du papier absorbant.
  2. Faites bouillir un grand volume d’eau salée, puis plongez-y les macaronis une dizaine de minutes jusqu’à obtenir une cuisson al dente.
  3. Pendant ce temps, dans une poêle, faites revenir quelques minutes l’oignon finement émincé ainsi que les lardons à feu moyen. Au besoin, une fois cuit, enlevez la graisse des lardons.
  4. Baissez le feu et ajoutez ensuite les morceaux du petit poivron vert, ainsi que les girolles. Laissez cuire au moins 5 minutes, jusqu’à ce que les champignons soient fondants.
  5. Une fois les pâtes cuites, égouttez-les et ajoutez la quantifié désirée dans la poêle avec la garniture.
  6. Ajoutez la crème fraîche et les épinards frais, mélangez le tout délicatement et laissez cuire 2-3 minutes à feu moyen. Salez et poivrez.
  7. Eteignez le feu et ajoutez enfin le jaune d’oeuf. Mélangez.
  8. Dégustez avec un bon vin rouge !
IMG_6045

Macaronis carbonaras aux girolles fraîches

Tartine gourmande thon & crème d’avocat

Le soir en semaine, je suis souvent adepte de dîner vite fait, car avouons-le, on n’a pas toujours envie de cuisiner! Mais bonne nouvelle, on peut quand même bien manger sans toutefois passer 2 heures en cuisine auparavant. Je vous donne une idée facile et gourmande, qui m’est venue l’autre jour en utilisant les restes, et qui régalera vos papilles !

IMG_4766

Ingrédients:

Pour 4 grosses tartines bien garnies :

  • 1 baguette de pain frais bien croustillant
  • 1 avocat
  • 1/2 citron vert
  • 1/2 citron jaune
  • 160g de thon au naturel
  • 1 tomate coeur de boeuf
  • 2 càs de crème fraîche liquide
  • 1 càc de moutarde à l’ancienne
  • sel maldom
  • poivre
  • quelques feuilles de coriandre fraîches
  1. Coupez l’avocat en 2, ôtez le noyau, prélevez la chair,  et écrasez-la à fourchette dans un bol avec une bonne pincée de sel fin et le jus du demi citron vert. Ajustez en sel et citron selon vos goûts. Ajoutez les feuilles de coriandre préalablement ciselées.
  2. Dans un autre bol, mélangez à la fourchette également le thon avec la crème fraîche. Ajoutez ensuite la moutarde, quelques gouttes de citron, un peu de sel et quelques tours de moulin à poivre.
  3. Coupez la baguette en morceaux de 15-20cm de longueur, coupez-les en deux dans le sens de la longueur et mettre à griller au grille-pain.
  4. Sur le pain grillé, disposez une rondelle de tomate, une couche de mélange au thon, et une couche de purée d’avocat.
  5. Dégustez bien frais!

IMG_4759

Dos de cabillaud pochés au lait, sauce légère à la moutarde et tomates confites

Bonjour! Le poisson phare à Barcelone, c’est le cabillaud, le bacalao. On le trouve à toutes les sauces dans beaucoup de restaurants, façon boulettes croquantes, cuisinés à la plancha, ou dans des piments farcis par exemple. Et c’est vrai que j’en cuisine très souvent mais plutôt en papillote.

Après avoir vu dans Top Chef que si l’on plongeait le cabillaud dans du lait, il perdait son côté trop salé, j’ai voulu tester! Alors, c’est vrai que je ne l’ai pas fait mariner pendant des heures, mais je l’ai cuit dans du lait, et franchement c’était top! Il était bien fondant comme il faut, et accompagné de tomates lentement confites au four … miam vous n’en ferez qu’une bouchée! Vous pouvez agrémentez de pommes de terre cuites vapeur, qui se marient délicieusement avec la sauce.

IMG_5100

Pour 2 personnes

  • 2 dos de cabillaud de 200g environ
  • 1/2 litre de lait
  • 5 cl de crème fraîche liquide
  • 1 càc rase de moutarde
  • 1 càc rase de moutarde à l’ancienne
  • beurre
  • 2 échalotes

Pour les tomates confites

  • 3 tomates
  • 1 càs de sucre
  • 1 càs de sel
  • 2 càs d’huile d’olive
  • une dizaine de feuilles de basilic
  1. Préparez les tomates confites. Coupez les tomates en deux. Sur une plaque allant au four, déposez du papier sulfurisé. Déposez-y les tomates, saupoudrez de sucre et sel, puis d’un filet d’huile d’olive. Ajoutez un peu de basilic ciselé. Enfournez 1h30 à 120°.
  2. Dans un faitout, faites chauffer le lait, quand il arrive à ébullition, déposez délicatement les dos de cabillaud qui doivent être immergés. Baissez le feu, le lait doit juste frémir. Laissez cuire pendant 8 à 10 minutes selon l’épaisseur de vos filets.
  3. Pendant la cuisson du poisson, préparez la sauce. Hachez finement les échalotes, et faites revenir pendant 5 minutes les morceaux dans une casserole avec du beurre à feu moyen. Les morceaux ne doivent pas colorer.
  4. Ajoutez ensuite la crème, la moutarde et une petite louche du lait de cuisson. Mélangez et laissez chauffez à feu très doux.
  5. Dégustez les dos de cabillauds nappés de sauce et accompagnés des tomates confites.

IMG_5099

Rillettes de maquereaux

Aujourd’hui je vous propose une idée pour améliorer un grand classique de l’apéro : les sempiternels toasts thon-saint moret-ciboulette!  Ce mélange est certes très bon mais vous en conviendrez, des rillettes avec du « vrai » poisson c’est quand même un peu plus la classe 🙂 Et, bien entendu, pour ceux qui sont en week-end ou en vacances en bord de mer, pas d’excuses!

Ingrédients pour un petit bol de rillettes :

  • 1 maquereau de 300g

pour le court bouillon :

  • 15 cl de vin blanc
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • quelques grains de poivre

Pour les rillettes :

  • 1 càc de moutarde à l’ancienne
  • 2 càs de crème fraîche
  • quelques brins de ciboulette
  • zestes d’un demi citron
  • 1 bouchon de gin (ou vodka ou autre alcool fort)
  • quelques gouttes de jus de citron
  • sel, poivre

IMG_5089

  1.  Demandez à votre poissonnier  de vous évider et de vous ôter la tête du maquereau.
  2. Emincez l’oignon et coupez grossièrement la tige de céleri branche en morceaux d’un ou deux centimètres.
  3. Dans un faitout, faites revenir dans de l’huile d’olive à feu doux l’oignon et le céleri environ 5 minutes, l’oignon ne doit pas colorer.
  4. Ajoutez le vin blanc et augmentez le feu.
  5. Déposez le maquereau et versez de l’eau jusqu’à ce qu’il soit immergé.
  6. Ajoutez les grains de poivre.
  7. Portez à ébullition, et dès que les premières bulles arrivent, couvrez et baissez le feu.
  8. Laissez cuire 8 minutes à feu doux.
  9. Ôtez le poisson du bouillon, et prélevez délicatement la chair, attention aux arêtes qui peuvent être très fines! Bien vérifier qu’il ne reste aucune arête dans la chair prélevée.
  10. Ecrasez le poisson à la fourchette dans un bol.
  11. Puis mélangez la chair de poisson avec la moutarde, quelques gouttes de citron (environ 1/4 de citron), un bouchon d’alcool fort, la crème fraîche, et les zestes de citron pour donner un peu de fraîcheur. Salez, et poivrez (avec les grains de poivre du bouillon). N’hésitez pas à ajouter de la crème, de la moutarde, du sel et du poivre selon vos goûts.
  12. Enfin ajoutez la ciboulette ciselée et mettre au frais.
  13. Dégustez très frais sur du pain.

IMG_5090

Spaghettis crème au citron, brocolis et beurre de Yuzu

Lors de mon dernier article je vous avais promis une recette avec du beurre de Yuzu. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Yuzu est un agrume originaire de l’Est de l’Asie, c’est un hybride de mandarine sauvage et de citron.  Le yuzu est de couleur verte à jaune selon son degré de maturité et présente une peau très épaisse et bosselée. Il ressemble à un pamplemousse de petite taille, et il est souvent utilisé en cuisine car son acidité est très marquée et vient donner du pep’s à beaucoup de sauces ou préparations.

Aujourd’hui je vous propose une façon de l’utiliser version salée, dans une délicieuse crème citronnée pour accompagner un plat de pâtes. La recette peut également  s’utiliser avec du beurre doux.

IMG_5047

Pour 2 personnes

  • 200g de spaghettis
  • 20g de beurre de Yuzu
  • 30 cl de crème fraîche épaisse
  • 80g de têtes de brocolis
  • les zestes d’un citron non traité, et le jus d’un demi citron
  1. Faites cuire vos pâtes dans de l’eau bouillante salée pendant une dizaine de minutes. Plongez-y également les têtes de brocolis.
  2. Dans une poêle à part, faites revenir les zestes du citron dans le beurre de Yuzu à feu très doux.
  3. Laissez une à deux minutes sur le feu. Puis ajoutez la crème. Laissez chauffer à feu très doux.
  4. Une fois que les pâtes sont cuites, réservez environ 1 louche de jus de cuisson, puis égouttez-les.
  5. Versez les pâtes dans la poêle, et mélangez bien pour qu’elles s’imprègnent de la crème de citron, ajoutez le jus de cuisson et le jus du demi citron. Laissez une minute sur le feu et dégustez bien chaud.
  6. Ajoutez du parmesan râpé pour les plus gourmands.

IMG_5048