Soupe froide courgette, ricotta et menthe

On continue avec les soupes froides, toujours faciles et rapides à réaliser. C’est la saison des courgettes, il en a de toutes les tailles et de toutes les teintes, donc on ne va surtout pas se priver. La courgette a en plus l’avantage d’être un légume très facile à cuisiner, et si vous l’achetez bio, pas besoin de l’éplucher. J’ai bien aimé le mélange avec la ricotta, qui apporte de la douceur et de la fraîcheur à la soupe sans déformer le goût de la courgette.

fullsizeoutput_18f1

Ingrédients pour environ 1 litre de soupe

  • 2 grosses courgettes bio
  • 1 oignon
  • une 20aine de feuilles de menthe fraîche
  • 125g de ricotta
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • sel, poivre
  • graines de courge
  • ciboulette
  • huile d’olive
  1. Lavez les courgettes, coupez-en les extrémités et détaillez-les en gros tronçons.
  2. Dans un faitout, faites cuire l’oignon a feu très doux dans de l’huile d’olive pendant 5 minutes, ajoutez les courgettes et versez le bouillon de volaille à hauteur.
  3. Portez à ébullition, couvrez, et laissez cuire 20 minutes.
  4. Passez le tout au blender avec les feuilles de menthe et la ricotta.
  5. Goûtez, et éventuellement salez et poivrez. Vous pouvez ajustez en menthe et ricotta selon les goûts.
  6. Laissez la soupe au réfrigérateur au moins 2 heures.
  7. Servez bien frais avec quelques graines de courges, un trait d’huile d’olive vierge extra et de la ciboulette.
Publicités

Gambas tigrées vapeur, ciboulette et huile d’olive

Bonjour, je reviens après quasiment un mois d’absence due à une rentrée chargée en boulot et des week-ends occupés laissant peu de place à la rédaction d’articles. Mais, la bonne nouvelle c’est que j’ai investi dans un nouvel objectif 50mm, et un nouveau boîtier d’appareil photo qui devrait arriver très prochainement. J’espère donc que vous allez apprécier la différence 🙂

La rentrée culinaire 2016 pour ma part se fait toujours dans le même esprit: recette simples, saines et savoureuses ! Avec toujours le petit côté pimenté et relevé que j’apprécie beaucoup.

A ce sujet j’ai investi il y a quelques mois dans un appareil de cuisson vapeur exceptionnel: le vitaliseur de Marion. C’est un appareil qui maintient les ingrédients à une température constante de 95° ce qui permet de garder l’intégralité de leur propriétés nutritives sans pour autant les dessécher. Cela a révolutionné mon quotidien, je cuis tous mes légumes et le poisson désormais au vitaliseur, et je dois reconnaître que c’est le jour et la nuit en terme de goût et de texture et  de propriétés nutritives.  Je reviendrai dessus très prochainement dans un autre billet.

Aujourd’hui c’est une recette de gambas toute simple (qui m’a surtout servi de prétexte à utiliser mon nouvel objectif 🙂 ), comme je les aime,  afin de ne pas dénaturer leur goût iodé. A servir en entrée avec un vin blanc minéral.

_mg_0741

Ingrédients pour 2 personnes

  • 6 belles gambas crues (j’ai utilisé des gambas tigrées, absolument délicieuses)
  •  sel maldon
  • ciboulette fraîche
  • huile d’olive vierge extra
  1. Pelez les gambas et ôtez-leur la tête.
  2. Faites les cuire 2 minutes dans le four vapeur, afin qu’elles soient presque crues à l’intérieur.
  3. Déposez délicatement les gambas dans des petits bols individuels.
  4. Assaisonnez avec du sel, de l’huile d’olive et des brins de ciboulette ciselés.
  5. Dégustez avec une tranche de pain complet grillée.

_mg_0734

Pavé de cabillaud à l’unilatérale, sauce échalotes & vin blanc, purée de céleri et artichauts braisés

La période des fêtes touche à sa fin, et c’est le moment où la culpabilité et les kilos et en trop nous font revenir vers des plats un peu plus légers. Le cabillaud est un grand classique des poissons blancs, et j’aime particulièrement sa chair délicate et moelleuse. Son goût étant peu prononcée, il est facile de l’agrémentez de diverses manières selon l’envie du moment. Je vous propose aujourd’hui de l’accompagner d’une purée de céleri, d’artichauts braisés et d’une sauce échalotes et vin blanc pour donner du peps au plat.

Je me suis inspirée de diverses recettes trouvées sur internet pour réaliser la sauce.

IMG_7631

Pavé de cabillaud – Ô my goût

Pour la purée de céleri : vous trouverez la recette ici.

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 4 pavés de cabillaud frais
  • 2 artichauts
  • le jus d’1/2 citron
  • sel, poivre
  • huile d’olive

Pour la sauce échalotes vin blanc

  • 5 échalotes
  • 20cl de vin blanc
  • 30 cl de fumet de poisson (comme je n’en avais plus j’ai utilisé du bouillon de volaille)
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • ciboulette fraîche
  • le jus d’1/2 citron
  • sel, poivre
  • 15g de beurre

Pour les artichauts

  1. Faites cuire les artichauts dans de l’eau bouillante pendant une 20aine de minutes, le temps de préparer la sauce.
  2. Une fois les artichauts cuits; égouttez, laissez refroidir et coupez-les en 2 dans le sens de la longueur.
  3. Déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
  4. Assaisonnez de fleur de sel et d’huile d’olive .
  5. Placez les sur la partie supérieure du four et faites cuire au four à 250° en mode grill.
  6. Dégustez avec le poisson.

Pour la sauce

  1. Emincez finement les échalotes, puis faites-les revenir à feu doux dans le beurre pendant une 10aine de minutes.
  2. Versez le vin blanc et augmentez le feu. Laissez réduire au moins de moitié.
  3. Versez ensuite le fumet de poisson, la ciboulette ciselée, salez, poivrez et laissez réduire environ 5 minutes.
  4. Ajoutez ensuite la crème fraîche, couvrez et laissez mijoter au moins 20 minutes.
  5. Au dernier moment juste avant de servir, ajoutez-y le jus de citron.
  6. Réservez au chaud.

Cuisson du poisson

  1. Déposez les 4 filets de cabillaud dans une grande poêle chauffée à feu moyen avec de l’huile d’olive.
  2. Laissez cuire environ 10 minutes, puis augmentez le feu et laissez cuire à découvert environ 5- 10 minutes supplémentaires.
  3. Ajoutez un filet de jus de citron par-dessus.
  4. Arrêtez la cuisson dès que le poisson commence à prendre une couleur nacrée.
  5. Nappez les filets de sauce et servez aussitôt.

IMG_7627

IMG_7629

IMG_7631

Pavé de cabillaud – Ô my goût

Rillettes de maquereaux

Aujourd’hui je vous propose une idée pour améliorer un grand classique de l’apéro : les sempiternels toasts thon-saint moret-ciboulette!  Ce mélange est certes très bon mais vous en conviendrez, des rillettes avec du « vrai » poisson c’est quand même un peu plus la classe 🙂 Et, bien entendu, pour ceux qui sont en week-end ou en vacances en bord de mer, pas d’excuses!

Ingrédients pour un petit bol de rillettes :

  • 1 maquereau de 300g

pour le court bouillon :

  • 15 cl de vin blanc
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • quelques grains de poivre

Pour les rillettes :

  • 1 càc de moutarde à l’ancienne
  • 2 càs de crème fraîche
  • quelques brins de ciboulette
  • zestes d’un demi citron
  • 1 bouchon de gin (ou vodka ou autre alcool fort)
  • quelques gouttes de jus de citron
  • sel, poivre

IMG_5089

  1.  Demandez à votre poissonnier  de vous évider et de vous ôter la tête du maquereau.
  2. Emincez l’oignon et coupez grossièrement la tige de céleri branche en morceaux d’un ou deux centimètres.
  3. Dans un faitout, faites revenir dans de l’huile d’olive à feu doux l’oignon et le céleri environ 5 minutes, l’oignon ne doit pas colorer.
  4. Ajoutez le vin blanc et augmentez le feu.
  5. Déposez le maquereau et versez de l’eau jusqu’à ce qu’il soit immergé.
  6. Ajoutez les grains de poivre.
  7. Portez à ébullition, et dès que les premières bulles arrivent, couvrez et baissez le feu.
  8. Laissez cuire 8 minutes à feu doux.
  9. Ôtez le poisson du bouillon, et prélevez délicatement la chair, attention aux arêtes qui peuvent être très fines! Bien vérifier qu’il ne reste aucune arête dans la chair prélevée.
  10. Ecrasez le poisson à la fourchette dans un bol.
  11. Puis mélangez la chair de poisson avec la moutarde, quelques gouttes de citron (environ 1/4 de citron), un bouchon d’alcool fort, la crème fraîche, et les zestes de citron pour donner un peu de fraîcheur. Salez, et poivrez (avec les grains de poivre du bouillon). N’hésitez pas à ajouter de la crème, de la moutarde, du sel et du poivre selon vos goûts.
  12. Enfin ajoutez la ciboulette ciselée et mettre au frais.
  13. Dégustez très frais sur du pain.

IMG_5090

Coques aux agrumes

Cela fait longtemps que je n’ai pas posté de recette, mais je reviens avec de nouvelles inspirations printanières! Le temps se réchauffe doucement à Barcelone, et l’on a envie de plats légers  et plein de fraîcheur!

En Espagne, les coques se dégustent toute l’année avec une délicieuse sauce au vin blanc, persil et ail. J’ai voulu faire ma version, avec bien entendu, en bonne française, un peu de beurre (juste un peu promis 🙂 ), échalotes et agrumes. La sauce est exquise, et si vous n’avez pas de beurre de Yuzu, aucun problème, du beurre doux fera l’affaire!

IMG_5059

Pour 2 personnes

  • 400g de coques
  • les zestes et le jus d’1/2 orange
  • les zestes d’un citron + le jus d’1/2 citron
  • 3 échalotes
  • 10g de beurre de Yuzu
  • 5 cl de vin blanc
  • ciboulette
  • sel, poivre
  1. Commencez par laver les coques à l’eau claire. Puis, placez-les dans un grand saladier, recouvrez d’eau fraîche, ajouter du sel et laissez-les dégorger 2 heures et égouttez.
  2. Ciselez finement les échalotes et la ciboulette. Réservez.
  3. Dans un faitout, à feu moyen, faire fondre le beurre de Yuzu et ajoutez les échalotes ciselées et les zestes de citron et d’orange. Laissez cuire les échalotes dans le beurre aux agrumes doucement pendant environ 8 minutes en remuant régulièrement.
  4. Augmentez le feu et ajoutez le vin blanc, le jus de citron, le jus d’orange et la ciboulette.
  5. Mélangez, versez les coques dans ce mélange et laissez les cuire à feu vif. Retirez les coques à mesure qu’elles s’ouvrent.
  6. Placez-les dans une assiette creuse et versez le jus de cuisson par dessus.
  7. Servir avec des pommes de terre vapeur.

IMG_5060

IMG_5061

Amuse-bouches compotée de pommes, noix, fourme d’ambert, assaisonnement miel et vinaigre de cidre

Cela fait longtemps que je n’ai pas posté! J’en profite (un peu tard) pour vous souhaiter une excellente année 2014!

Je commence donc l’année avec cette idée d’amuse-bouche que j’ai élaboré pendant les fêtes, histoire de changer des apéros classiques, un délice! L’assaisonnement au miel et vinaigre de cidre apporte une touche de pep’s au mélange fromage et pomme.
IMG_4562Ingrédients pour une douzaine de pièces:

  • 2 pommes
  • environ 200g de fourme d’Ambert (j’ai fait moitié fourme d’Ambert, moitié bleu)
  • une poignée de noix
  • ciboulette
  • beurre demi sel
  • 1/2 citron
  • 1,5 càs de miel
  • 2 càs de vinaigre de cidre
  • 2 càs d’huile de noix
  • 2/3 endives fraîches
  1. Pelez les pommes, ôtez le centre et détaillez-les en petits cubes.
  2. Dans une poêle beurrée (avec du beurre demi sel c’est encore meilleur), faites revenir les morceaux de pommes à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Il faut compter environ 25 minutes, en remuant régulièrement.
  3. Pendant ce temps, lavez les endives et prélevez de belles feuilles qui vous serviront de base pour la garniture.
  4. Détaillez la fourme d’Ambert en dés.
  5. Pelez les noix et coupez les en morceaux grossiers.
  6. Préparez l’assaisonnement: mélangez le jus du demi citron, le miel, le vinaigre de cidre et l’huile de noix, jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Salez et poivrez.
  7. Quand les pommes sont bien dorées, ôtez les du feu.
  8. Montez vos amuse-bouches: sur une feuille d’endive, étalez un lit de morceaux de pommes, ajoutez 2 ou 3 cubes de fourme d’Ambert, 2 morceaux de noix,  et un peu de ciboulette ciselée. En dernier, ajoutez un filet d’assaisonnement.
  9. Renouvelez l »opération pour chaque feuille d’endive et dégustez.

IMG_4572

 

Oeufs de perdrix en robe rouge

En Espagne, l’oeuf est un des aliments de base utilisé pour beaucoup de spécialités comme les fameuses tortillas, les pomme de terre frites mélangées à des oeufs aux plats frits (huevos estrellados), ou encore les oeufs brouillés au jambon (huevos revueltos). L’oeuf est donc un ingrédient roi largement utilisé dans la cuisine espagnole, et d’ailleurs si vous allez dans un restaurant de tapas, vous risquez d’être perdus devant toutes les déclinaisons de tapas proposées à partir d’oeufs! Et si vous avez l’occasion de vous promener sur des marchés espagnols, vous verrez beaucoup de jolis stands dédiés aux oeufs, avec toutes les sortes imaginables: oeufs de poule, oeufs d’autruche, oeuf de perdrix, etc.  En ce moment, on voit beaucoup d’oeuf de perdrix (huevos de codorniz), autant dans les marchés que dans les supermarchés. Lors de ma dernière virée au marché, j’ai voulu tester ces petits oeufs gris pour les utiliser comme amuses bouches.

En soi, à part être tout petits, ces oeufs n’ont rien d’extraordinaire, le goût est similaire à un oeuf de poule normal, mais leur petite taille permet de réaliser de jolis apéritifs. Je vous propose donc une recette toute simple réalisée à partir d’oeuf de perdrix, qui permet de présenter une belle assiette à l’apéro!

IMG_3067

Temps de préparation: 10 minutes

Ingrédients

  • 10 oeufs de perdrix
  • 2 càs de mayonnaise, achetée toute faite ou maison, si vous chercher une recette, j’en ai une à vous proposer : mayonnaise maison
  • 1 càc de piment doux (paprika)
  • 1 piment d’oiseau
  • ciboulette
  1. Faites cuire les oeufs de perdrix 5 minutes dans de l’eau bouillante. Faites attention à les poser délicatement dans l’eau afin qu’ils ne se cassent pas.
  2. Aussitôt cuit, passez-les sous l’eau froide, et écaillez-les.
  3. Coupez la base des oeufs afin qu’ils tiennent debout.
  4. Mélangez la mayonnaise avec le piment doux et le piment d’oiseau découpé en tout petits morceaux.
  5. Piquez les oeufs avec des cure-dents.
  6. A l’aide d’une petite cuillère, décorez vos oeufs de la mayonnaise au piment.
  7. Dressez les oeufs sur une assiette et parsemez de ciboulette ciselée.
  8. Dégustez!
Un stand d'oeufs au marché à Barcelone

Un stand d’oeufs au marché à Barcelone

IMG_3069