Minis crumbles pêches & miel de fleurs

C’est bientôt l’été et les premières pêches font leur apparition sur les marchés de Barcelone. Une fois n’est pas coutume, je vous propose un dessert…! Le crumble, un grand classique, certes, mais la douceur du miel et le croquant des flocons d’avoines sauront vous séduire j’en suis sûre!

Pour ceux qui veulent varier, je pense qu’une version au miel de romarin ne devrait pas être mal non plus …

IMG_5124

Ingrédients pour 2 crumbles individuels:

  • 4 pêches
  • 1 grosse càs de miel de fleurs
  • 1 càs de flocons d’avoine
  • 60g de farine
  • 40g de beurre
  • 50g de sucre
  1. Epluchez les pêches, ôtez les noyaux et découpez-les en quartiers grossiers.
  2. Dans un poêle à feu moyen, faites revenir les quartiers de pêches dans un peu de beurre doux ainsi que le miel de fleurs.
  3. Laissez mijotez 10 minutes en remuant régulièrement.
  4. Dans un saladier, malaxez du bout des doigts la farine, le sucre, les flocons d’avoine et le beurre fondu afin d’obtenir une pâte grumeleuse.
  5. Beurrez préalablement les moules.
  6. Versez la moitié des pêches au miel dans chacun des moules. Et parsemez ensuite de pâte à crumble.
  7. Enfournez 30 à 35 minutes à 180°.
  8. Dégustez tiède accompagné d’une boule de glace.

Mille-feuille chocolat agrumes

Ajourd’hui je vous propose une recette inspirée d’une recette du blog Ricardo Cuisine, qui propose une version millefeuilles de chocolat blanc, pistaches et oranges, qui avait l’air très appétissant! J’ai préféré réaliser une version chocolat noir et noisette, avec un mélange pamplemousse et orange. N’hésitez pas à utiliser du chocolat de bonne qualité pour un résultat encore meilleur! Sur ma présentation je n’ai pas mis de disque pour recouvrir le millefeuilles, car je voulais en mettre un au chocolat blanc qui malheureusement n’a pas durci comme je voulais (je pense que le chocolat n’était pas d’assez bonne qualité), mais je pense que ce serait plus joli avec 🙂

IMG_4501

Ingrédients pour 4 personnes

  • 150g de chocolat noir
  • 1 poignée de noisettes concassées
  • poivre
  • 2 oranges
  • 1 pamplemousse
  • 2 càs de jus d’orange
  • 1 càs de sucre
  • 1 càs de tequila (vous pouvez également utiliser du grand marnier, moi c’était tout ce que j’avais sous la main, et ça s’est révélé parfait!)
  1. Faites fondre votre chocolat noir au bain marie.
  2. A l’aide d’un cercle de 8cm de diamètre, étalez le chocolat en forme de disque. Répétez l’opération 8 fois.
  3. Saupoudrez délicatement de noisettes concassées. Et ajoutez un tour de moulin à poivre.
  4. Réservez au frais pour que les cercles soient bien croquants.
  5. Découpez les extrémités des oranges et pamplemousse, puis, découpez la peau des agrumes avec un couteau de haut en bas en suivant la courbe du fruit et afin de pouvoir ensuite extraire les quartiers sans la peau.
  6. Placez les quartiers d’agrumes dans un bol.
  7. Dans une casserole, portez à ébullition la tequila, le sucre et le jus d’orange, versez sur les quartiers d’agrumes et placez au réfrigérateur.
  8. Sur une assiette, superposez en alternant salade d’agrumes et disques. Arrosez de jus et dégustez!

IMG_4495

Confiture banane-pomme-vanille

L’autre jour, après avoir passé une commande en ligne, j’ai fait une erreur et je me suis retrouvée avec une quantité incroyable de bananes à ne savoir quoi en faire! La première solution qui me soit venue à l’esprit est d’en faire des confitures. C’est facile, rapide et bon! Seul bémol, je n’avais pas de sucre cristallisé sous la main, du coup j’ai utilisé du sucre normal. La confiture n’en était pas moins délicieuse 🙂

IMG_3080

Ingrédients pour environ 800g de confiture

  • 6 bananes
  • 2 pommes granny
  • 1 citron
  • 400g de sucre cristallisé
  • 1 càc de sucre vanillé
  1. Epluchez les bananes et les pommes, enlevez le coeur des pommes et coupez les fruits en tout petits morceaux.
  2. Dans une grosse casserole, mélangez les fruits, le jus du citron, le sucre et le sucre vanillé.
  3. Portez à ébullition.
  4. Puis couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 30 minutes en remuant de temps en temps.
  5. Versez dans des pots en verre, et laissez refroidir au moins une journée.

Tartare de fraises, basilic et huile d’olive

C’est le printemps et à Barcelone on commence à avoir les toutes premières fraises sur les étales des marchés, ainsi que dans les grandes surfaces. Je ne sais pas trop ce qu’elles valent mais j’ai voulu tester un dessert bien frais!

J’adore la combinaison fraises-basilic, et rehaussée d’un filet d’huile d’olives c’est sublime. Je trouve que ces produits se marient très bien et même mieux que les traditionnelles fraises-crème fraîche, et c’est plus léger en prime!

J’ai d’ailleurs un excellent souvenir d’un restaurant en Corse qui servait en dessert un tartare de fraises au basilic accompagné d’un sorbet au basilic, miam un vrai régal! Je n’ai pas fait le sorbet faute de sorbetière mais je vous recommande fortement ce tartare bien frais et bien assaisonné.

Quand j’ai annoncé le dessert, les amis que j’avais à dîner étaient légèrement sceptiques, mais dès la première bouchée, le succès a été immédiat, toutes les bouches étaient conquises!

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1kg de fraises
  • des feuilles de basilic frais
  • 2 càs de sucre en poudre
  • 3 càs d’huile d’olive vierge extra
  • 1 citron

IMG_2225

 

  1. Lavez vos fraises à l’eau froide et séchez-les sur du papier absorbant et équeutez-les.
  2. Détaillez-les en petits dés que vous verserez dans un saladier.
  3. Ajoutez le jus du citron et le sucre. Mélangez.
  4. Réservez au frais une heure pour que les fraises rendent bien leur jus.
  5. Ajoutez ensuite l’huile d’olive et le basilic ciselé, mélangez le tout et remettez au frais.
  6. Servez bien frais dans des verrines pour ne pas perdre le jus.

IMG_2226

 

Tartelette crousti-fondante mangue-chocolat

Aujourd’hui je vous propose une idée gourmande de dessert pour la Saint Valentin. On dit bien que cuisiner des bon petits plats est un des moyens de séduire son/sa partenaire, eh oui, c’est valable dans les deux sens : pour les hommes comme pour les femmes, non mais!!! Bref, je vous dévoile une piste séduction 🙂

L’idée de la tartelette chocolat mangue m’est venue à l’occasion du défi lancé par le magazine Yummy consistant à proposer un dessert au chocolat. J’ai eu envie d’associer l’exotisme de la mangue au chocolat, et après réflexion, je me suis décidée pour une version tartelette, avec sa galette de pâte sablée croquante. Résultat, le côté acidulé de la mangue apporte un bel équilibre à l’amertume chocolat. Miam à déguster sans modération!

IMG_2076

Ingrédients pour 2 grosses tartelettes :

La pâte sablée

  • 200g de farine
  • 60g de cassonade
  • 60g de poudre d’amandes
  • 125g de beurre demi-sel ramolli
  • 1 jaune d’oeuf

La gelée de mangue

  • 2 belles mangues bien mûres
  • 10cl d’eau
  • 2 càs de sucre de canne
  • 1 càc de gélatine en poudre + 100ml d’eau froide (vous pouvez également utiliser une feuille de gélatine)

La ganache

  • 150g de chocolat
  • 15cl de crème fraîche liquide
  1. Commencez par préparer la pâte sablée.
  2. Dans un saladier, mélangez la farine avec la cassonade et la poudre d’amande.
  3. Ajoutez ensuite le beurre qui doit être bien mou (sortez le 1 ou 2 heures avant du réfrigérateur) et mélangez le tout à la main jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  4. Incorporez ensuite le jaune d’oeuf, et mélangez à nouveau.
  5. Formez une boule avec la pâte, enveloppez de film alimentaire et laissez reposer au frais au moins 1 heure.
  6.  Sortez la pâte sablée du frigo, abaissez-la sur une surface lisse de façon à avoir 1cm de hauteur environ, et à l’aide d’un emporte-pièces, découpez 2 jolis cercles. Disposez vos cercles de pâte sablée sur une plaque allant au four et faites les cuire 15 minutes à 170°.
  7. Préparez ensuite la gelée de mangues.
  8. Pelez les mangues et détaillez-les en cubes.
  9. Dans une casserole, portez à ébullition 10cl d’eau, avec le sucre et les mangues coupées en morceaux. Une fois que l’eau bout, réduisez le feu, et laissez cuire 30 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps.
  10. Broyez grossièrement les mangues à l’aide d’un mixeur plongeant, et passez le mélange au chinois.
  11. Dans un bol, mélanger la poudre de gélatine à 100ml d’eau froide. Laissez gonfler pendant 2-3 minutes.
  12. Dans une casserole, faites chauffer à feu doux la compotée de mangue et ajoutez-y la gélatine. Mélangez pendant quelques minutes et ôtez du feu. Laissez refroidir quelques minutes, puis disposez une couche de gelée de mangue sur les la pâte sablée que vous venez de faire cuire. Pour éviter que compote de mangue ne coule, disposez un rond de pâte sablée dans un cercle à pâtisserie et versez la couche de mangue à l’intérieur. Réservez au frais au moins 2 heures.
  13. Préparez la ganache au chocolat : faites bouillir la crème liquide, ajoutez-y les morceaux de chocolat, ôtez du feu puis fouettez le mélange jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Versez le mélange sur la couche de mangue. Réservez au frais au moins 2 heures.
  14. Au moment de servir, vous pouvez décorer vos tartelettes de ganache à l’aide d’une poche à douille, et disposez quelques lamelles de mangues dans l’assiette.
  15. Dégustez!

 

Crêpes bretonnes

Pour la chandeleur, retour aux sources en ce qui me concerne, c’est pour cela que je vous propose une recette de crêpes bien de chez nous, avec plein de beurre demi-sel 🙂 Âmes au régime s’abstenir!!

Si vous voulez la jouer 100% breizh, vous pouvez les garnir de caramel au beurre salé par exemple (pas de panique j’ai la recette : cf https://omygout.wordpress.com/2012/11/01/tartelettes-dautomne-pommes-fondantes-caramel-au-beurre-sale/) , version on prend des forces pour se préserver du froid, mais si vous êtes en mode plus light, je recommande une noisette de beurre salée, avec un soupçon de sucre, tout simplement! Miam

IMG_1992

Pour une 20aine de crêpes:

  • 250g de farine
  • 3 oeufs
  • 40 cl de lait
  • 10 cl d’eau
  • 25g de beurre (salé ou demi sel obligatoire!)
  1. Dans un saladier, battez les oeufs avec le sel.
  2. Ajoutez ensuite la farine petit à petit, en remuant énergiquement avec un fouet pour éviter les grumeaux.
  3. Puis ajoutez le sucre, le lait et l’eau en continuant à fouetter.
  4. Incorporez enfin le beurre que vous aurez préalablement fait fondre.
  5. Laissez reposer une petite heure au frais.
  6. Préparez vos crêpes, dans une poêle beurrée. Garnissez selon vos envies et hop c’est prêt!

IMG_1991

Mes découvertes culinaires en Colombie

Je reviens tout juste de Colombie où j’ai passé 15 jours le temps d’un déplacement professionnel. Je ne résiste donc pas à l’envie de vous faire partager les belles découvertes culinaires que j’ai pu faire!

Je commence par vous faire découvrir la partie fruit, qui est assez conséquente, et d’autres billets viendront pour les plats typiques!

Pour commencer, première impression, contrairement à ce que je pensais, en Colombie, on ne mange pas du tout épicé, au contraire du Mexique et au grand bonheur de certains palais sensibles 🙂 L’autre surprise a été la découverte d’une immense variété de fruits que je ne connaissais pas, et par extension de jus de fruit à se damner!

Je ne me suis donc pas privée… 🙂 et j’ai essayé de tester un maximum de fruits/jus possibles… même si il m’en reste encore une grande partie à découvrir, lors d’un prochain voyage j’espère!

Voici donc un échantillon de fruits exotiques colombiens, j’en ai certainement oublié plein, mais vous avez déjà de quoi vous faire une idée !

  • Le lulo: sans conteste, la meilleure des découvertes concernant les fruits. Si vous avez l’occasion d’aller en Amérique Latine, surtout, ne ratez pas une occasion d’y goûter. Le fruit ne se mange pas tel quel, mais sa pulpe est souvent utilisée pour faire des jus, des confitures ou des desserts. Le jus de lulo est absolument délicieux et, pour les amateurs de cocktails, vous allez préférer la version mojito de lulo. A goûter absolument!!

Le lulo, un fruit excellent en jus et en mojito! (image trouvée sur internet)

 

  • Le tamarindo : je l’ai goûté en jus, c’est également excellent, malgré sa couleur peu apétissante, son jus  contient des notes de citron, et une saveur très douce. Quand il fait très chaud comme il fait sur la côte, c’est juste parfait!
IMG_1389

Jus de tamarindo

 

  • Le Nispero, en jus, il pourrait se confondre avec le tamarindo. Cependant, sa consistance plus épaisse fait penser à un jus de poire, et son goût est très étrange, entre la poire et d’autre fruit plus exotiques, j’ai moyen aimé.
IMG_1393

Jus de nispero

 

  • Le feijoa: cet autre fruit tropical, je l’ai également goûté en jus. Sa pulpe est verte et il a un goût exotique type fruit de la passion mais légèrement plus amer. Son acidité fait penser au kiwi, et sa texture à la fraise. A tester aussi sans hésitation!
IMG_1311

Le jus de feijoa

 

  • La granadilla: enfin un fruit que j’ai pu goûter « en vrai », sa chair est très fraîche et très légère, et sa consistance est similaire à un fruit de la passion, une texture un peu aqueuse comme une huître (oui vu comme ça c’est pas très apétissant), et avec des graines croquantes à l’intérieur. Et en jus c’est très refraichissant et très léger.

La granadilla

 

IMG_1391

La granadilla

 

  • Le citron: en Colombie, contrairement à l’Espagne ou à la France, il n’y a qu’un seul type de citron : le citron vert, il s’appelle limón (ce qui correspond au citron jaune en Espagne, histoire de nous compliquer encore plus la tâche!!)
  • La limonada de coc0: la limonada traditionnelle, on la connaît tous faite à base de citron (vert), de sucre et d’eau, et en Colombie ils ont la bonne idée d’y ajouter de la noix de coco, et le résultat est pas mal du tout puisque l’amertume du citron est compensé par la douceur de la coco ce qui donne un jus très équilibré.
  • Les avocats: rien de neuf sous le soleil me direz-vous, mais les avocats en Colombie n’ont rien à voir avec ceux que l’on connaît, en effet ils sont énormes et beaucoup plus clairs et plus lisses d’apparence (malheureusement je n’ai pas eu l’occasion d’en prendre en photo), et un peu plus sucré en bouche, un vrai régal…!